Une maison mal ventilée présente des signes avant-coureurs parfois tardivement identifiables. Quels sont ces symptômes ? Comment les identifier ? Et surtout, comment éviter ou éliminer ces problèmes hygiéniques ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les signes indiquant une mauvaise ventilation ou un mauvais chauffage domestiques.

 

Les signes d’une mauvaise ventilation domestique

Selon l’arrêté du 24 mars 1982 concernant l’aération des logements, l’État oblige toute construction à prioriser la circulation de l’air dans son intérieur. Cela fait donc bientôt 40 ans que la ventilation est une obligation. Bien que le fait d’ouvrir quotidiennement les fenêtres, les portes et les volets constitue une bonne initiative pour aérer sa maison, cette action est loin de suffire. Bien souvent, de nombreux foyers rencontrent des problèmes d’aération malgré ces précautions d’aération. Les moisissures sont les principaux symptômes aperçus. Une moisissure est un champignon à prolifération rapide qui a d’abord une taille microscopique. Une maison chargée en humidité et mal ventilée est propice à son développement, que l’on peut détecter par l’apparition de taches noires, mais également par une forte odeur de terre, caractéristique de la moisissure. Le problème, c’est qu’il est généralement trop tard lorsque ces symptômes apparaissent. Cela signifie simplement que la moisissure est là depuis des mois, et pire, que l’air que vous respirez est malsain depuis des mois. Autre signe d’une mauvaise ventilation : la buée sur les vitres ! Cette buée est due à une saturation de l’air en humidité, entrainant un effet de condensation. La qualité de l’air intérieur est gravement menacée par cette humidité si on la laisse s’étendre.

 

Les signes d’un mauvais chauffage domestique

Votre confort est la première victime d’un mauvais chauffage domestique. Des marques sur vos murs, des déperditions soudaines et régulières de chaleur sont, entre autres, les symptômes du mauvais chauffage d’une maison. Vous pourrez aussi remarquer une hétérogénéité de la chaleur, selon la différence de niveau. On peut également constater une froideur au niveau du plafond et des murs intérieurs. Il est possible de sentir à l’intérieur de la maison des courants d’air qui peuvent devenir très désagréables. En hiver, la toiture d’une maison mal chauffée ne laisse pas la neige ni le gel prospérer longtemps. Le mauvais chauffage occasionne, en outre, une très faible isolation sonore extérieure. Un dérèglement de la température de la maison elle-même se fait ressentir, comme un niveau faible en hiver et très élevé en été. N’oubliez pas non plus une véritable ascension de votre facture de chauffage ! Ces signes peuvent dégrader progressivement votre logement, mais affectent aussi votre état de santé.

 

Les solutions pour une maison bien ventilée…

La maison du 21e siècle doit forcément comporter un système de ventilation, surtout lorsqu’elle est sujette à l’humidité et aux moisissures. Le moyen le plus efficient pour garantir un air pur et sain est d’installer un système de vmc. Ce mode de ventilation électrique renouvèle en continu votre air intérieur. Selon vos besoins, votre maison et votre budget, plusieurs types de vmc sont présents sur le marché : vmc simple flux, double flux, autoréglable, hygroréglable, etc. Bref, c’est une véritable aubaine, car les vmc double flux sont des appareils basse consommation qui peuvent également chauffer votre air, en utilisant les calories de l’air vicié, vous permettant d’économiser jusqu’à 20 % d’énergie de chauffage.

 

Et bien chauffée !

En cas de problème de chauffage, agissez rapidement ! Ne laissez pas votre santé se détériorer. Vous pouvez recourir à trois solutions pour remédier à ce problème : la ventilation, le système de chauffage et l’isolation. La ventilation englobe les solutions de vmc, renouvelant votre air, et apportant de l’air frais et pur de l’extérieur. Vous pouvez aussi opter pour le chauffage qui doit être confortable, mais économe. Il est possible de s’équiper d’un chauffage électrique classique, mais vous pouvez également équiper vos pièces d’un radiateur électrique plus individuel. Il existe plusieurs appareils destinés au chauffage, tels que le sèche-serviette, le chauffe-eau, les cheminées électriques, etc. Enfin, l’isolation analyse les atouts et les carences énergétiques de votre habitation. Selon ces critères, vous pourrez organiser l’agencement de vos travaux, l’isolation des murs, des combles, ou encore de la toiture.

Une maison doit être propre et saine pour le confort et la santé de ses occupants. Mais ce n’est pas toujours évident de faire face aux problèmes de chauffage ou de ventilation, surtout quand le budget est en baisse. Mais comme on dit, la santé avant tout !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

©2018 TTravaux.com

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account

Aller à la barre d’outils